Cancer du sein
Diagnostic
Les traitements
La recherche

La chirurgie

La chirurgie est le traitement le plus anciennement utilisé pour soigner les cancers du sein. C’est un traitement standard.

La chirurgie du cancer du sein a quatre objectifs :
  • confirmer le diagnostic et préciser le stade d’évolution du cancer, notamment examiner si les ganglions ont été atteints par des cellules cancéreuses
  • enlever la tumeur
  • prélever et examiner certains ganglions
  • conserver ou restaurer la taille et la forme du sein après l’ablation de la tumeur ou de la totalité du sein
  • Quelle chirurgie au niveau du sein ?

    Deux types de chirurgie peuvent être pratiqués : une chirurgie conservatrice ou une mastectomie (mammectomie) totale.

    La chirurgie conservatrice a pour but d’enlever la totalité de la tumeur sans enlever la totalité du sein. On parle aussi de tumorectomie, d’exérèse, ou encore de mastectomie partielle. La tumeur est enlevée avec une large marge de tissu autour d’elle. Cette marge de sécurité limite ainsi le risque de récidive. Le mamelon et l’aréole sont conservés (sauf pour certaines tumeurs, situées derrière le mamelon et l’aréole). Dans certains cas, l’analyse de la tumeur et du tissu autour d’elle montre que la marge de sécurité est insuffisante, le chirurgien est alors amené à proposer une seconde intervention. Elle est toujours associée à un examen des ganglions (voir « Le curage axillaire »).

    Cette technique n’entraîne pas une déformation du sein trop importante.
    marges_tumeur.png
    La chirurgie conservatrice s’accompagne toujours d’une radiothérapie.

    La mastectomie totale consiste à enlever la glande mammaire dans son intégralité y compris l’aréole et le mamelon. Après cette intervention, le chirurgien prescrit une prothèse mammaire externe. La reconstruction est possible environ un an après la fin du traitement de radiothérapie (voir « Qu’est-il possible de faire après une mastectomie ? »). Parfois, elle est réalisée en même temps que la mastectomie (reconstruction immédiate). La reconstruction est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

    Que ce soit en cas de mastectomie totale ou de chirurgie conservatrice, une partie des ganglions de l’aisselle est le plus souvent enlevée (voir « Le curage axillaire. Pourquoi? Comment ? »).

    Chaque cancer est particulier et nécessite une chirurgie appropriée.
    1 2 3 4  >