Cancer du sein
Diagnostic
Les traitements
La recherche

Les effets secondaires possibles

Les effets secondaires diffèrent largement d’une personne à l’autre, selon le type de radiothérapie, la zone traitée et l’état général du patient. L’équipe médicale informe la personne traitée sur ceux qui peuvent se produire et sur les moyens d’y faire face. On recense notamment : une irritation de la peau à l’endroitde la zone traitée. Il est conseillé de ménager la peau le plus possible : éviter le soleil, les produits parfumés avec de l’alcool ; utiliser des savons doux ; porter des vêtements non irritants. en cas d’irradiation de la bouche, du cou ou du haut du thorax : des difficultés pour avaler, déglutir, un manque de salive.
Une certaine fatigue peut survenir au bout de quelques séances, qui peut nécessiter d’adapter son mode de vie durant le traitement.
Selon les cas, des médicaments et des conseils pratiques peuvent réduire ces effets secondaires, qui cessent en principe progressivement après la radiothérapie.
Il est très important pour la personne traitée de signaler à l’équipe soignante la survenue de problèmes de ce type ou autres, tout d’abord parce que l'équipe peut proposer des solutions efficaces, et ensuite, pour éviter que des effets secondaires dits « aigus » ne deviennent chroniques, qui persistent longtemps après le traitement.

Risques de complications

Les complications graves liées à la radiothérapie sont devenues très rares.
S’il s’avère qu’elles sont la conséquence d’erreurs humaines ou de défaillances techniques, elles font l’objet d’une enquête minutieuse et d’une prise en charge spécifique des patients (comme c’est le cas pour tous les traitements médicaux quand des évènements imprévus surviennent).
Cependant, certaines complications peuvent aussi être liées à ce que l’on appelle la « radiosensibilité individuelle» : c’est la sensibilité particulière des cellules d’une personne aux irradiations, sensibilité qui varie selon les individus.
Le suivi très régulier du patient par l’équipe médicale permet de détecter au plus vite une réaction trop forte au traitement, et de le réajuster.
Enfin, les procédures de perfectionnement et de contrôle des équipes soignantes, et des appareils mis en oeuvre, visent à une augmentation constante de la sécurité pour les patients, afin d’éviter au maximum la survenue d’accidents.
Si l’équipe médicale propose à la personne malade de mettre en œuvre une radiothérapie, c’est que le bénéfice attendu apporté par la destruction des cellules cancéreuses est supérieur aux risques potentiels encourus.

Mise à jour : 23/06/08
Pour en savoir plus sur les différentes méthodes de radiothérapie, consultez le site de l'INCa
<  1 2